à SAINT HILAIRE LES PLACES
L'atelier-musée de la terre de Puycheny vous permet de partir à la découverte du métier de tuilier et de celui de feuillardier.
Visites guidées en individuel du 14 juillet au 15 août ouvert tous les jours sauf le mardi de 15h à 18h30 .
Tarifs : 4 € pour les adultes et gratuité pour les enfants de moins de 7 ans.
Visites guidées pour groupes sur RDV toute l'année.
Booking on-line
à BESSINES SUR GARTEMPE
à EYMOUTIERS
En occitan farjas ( racine latine : fabrication forge). Outre la confrérie des tanneurs, la plus importante de la ville, les artisans forgerons étaient également réputés. Ils pratiquaient la maréchalerie et la fabrication des instruments aratoires. Ils s’étaient également spécialisés dans l’ornement des portes en fabriquant des clous spécifiques dits « en pointe de diamant » permettant aussi de renforcer la solidité des portes. On remarquera également sur d’anciennes portes, des ferronneries telles pentures, heurtoirs, herses, de fabrication artisanale .
à EYMOUTIERS
Le Pré Lanaud
Sur la rive opposée à l’ancien collège se trouve un parc de repos et de loisirs, accessible par une passerelle. Auparavant, le passage de la rivière se faisait à gué, par une barque. En occitan, barque se disait « nau » ( en latin navis). Le par de la nau ( pré de la barque) était avant 1790 la propriété de l’évêque de Limoges. La tradition orale dit qu’un jour, l’évêque perdit son anneau dans l’herbe du pré ; malgré de nombreuses recherches, il ne fut jamais retrouvé. Peut-être s’y cache-t-il encore ?
Rens. : 05 55 69 27 81
à LIMOGES
Construites entre 1885 et 1889, les halles centrales de Limoges ont été entièrement rénovées en 1996. C'est un très bel exemple d'architecture métallique du XIXe siècle. La structure en charpente métallique à fermes triangulées (14 tonnes chacune) a été conçue par deux adeptes des techniques d'Eiffel, Levesque (qui travailla longtemps avec le directeur des études d'Eiffel - Seyrig) et Pesce. Le mur extérieur en brique entoure une surface de 1200 mètres carrés sans aucun pilier intérieur. Une très belle frise, constituée de 328 carreaux de porcelaine de grand feu enrichit le décor. Tous différents, ces carreaux évoquent les produits vendus aux halles: volailles, poissons, gibiers, fleurs. Les Halles de Limoges se caractèrisent par la luminosité intérieure. Outre les étals très fréquentés, on y retrouve deux restaurants très typiques, où l'on déjeune sur de grandes tables, au coude à coude.
Propriété de la commune. Inscrit MH 1976.
Renseignements visites libres ou guidées: Office de Tourisme de Limoges 05 55 34 46 87.
à LIMOGES
Cette fontaine est située au centre d'une place entourée d'hôtels et de maissons cossues. La place tout entière tient son nom de la fontaine très ancienne, aménagée sur un puit couverts de barres de protection et dotée, au XVIIe siècle, d'une pyramide.
Propriété de la commune. Inscrit MH 1949.
Renseignements visites libres et guidées: Office de Tourisme de Limoges.
à LIMOGES
Sauvé de la démolition, cet ancien pavillon frigorifique en forme de halle unique de 400 mètres carrés permettant de stocker la viande congelée d'Argentine, largement consommée pendant la première guerre mondiale. Cet édifice en béton armé est couvert de carreaux de grès. Il fut demandé en 1919 à Gonthier, futur architecte de la gare des Bénédictins, dans le but de briser le monopole qu'exerçaient les familles de la rue de la boucherie. Le pavillon est aujourd'hui voué aux expositions. Dans les sous-sol, sont visibles des vitraux de Francis Chigot.
Renseignements visites libres et guidées: Office de Tourisme de Limoges.
à LIMOGES
Outil de développement économique, ESTER Technopole réunit sur un même site l'industrie, la recherche et la formation, et favorise la création et l'essor des projets innovants dans plusieurs domaines : céramiques, matériaux et traitements de surface, télécommunications et électronique, biotechnologies, santé, eau et environnement, ingénierie.
Visites les 7 juillet, 5 août et 9 septembre - 15h - Durée 90 mn
Autres possibilités de visites sur demande